Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 14:24

 

Pour justifier une aide de 25 000 euros à Monsieur Nicolas Vanier, Le conseiller général Claude Vignon déclare que cette homme pourait apporter des retombées pour notre canton. C'est un don d’argent public pour une entreprise privée sous condition qu’elle veillent se mettre en conformité, cela est insupportable pour la population.

Monsieur Vanier est promu super promoteur des stations de la Drôme, sorte de nouvel office du tourisme, au dépens de l'actuel OT du Vercors que Mr Vignon s'est appliquer à démanteler sous son mandat en supprimant en 2009, les points d’accueil et des emplois.


Le CG distribue 25 000€ à son copain Vanier, au détriment des familles Dromoises.

25 000€ c'est aussi le montant de la gratuité du transport scolaire pour les enfants des campagnes, que le CG de la Drôme veut supprimer pour la rentrée 2012, pour respecter l'équité entre les familles des villes et celles des campagnes. Il aurait été plus juste de donner la gratuité du transport à tous les scolaires Dromois.

 

 

Notre conseiller général Claude Vignon pris en flagrant délire d'optimisme, voir ses voeux dans le journal municipal de St Martin en Vercors n°23 

 

 

Ce conseiller appartenant à la majorité socialiste au CG de la Drôme, affirme son optimisme pour 2011, en écrivant à trois reprises, "nous sommes optimistes".

Alors qui sont ces optimistes mystérieux ? 

Ces copains du CG de la Drôme, les élus de la CCV du Vercors, les maires des 4 autres communes du plateau, ou bien les élus du conseil municipal de st martin.

 

Ce mot n'est que mépris pour toute la population.

 

Etre optimistes avec humilité à l'arrivée de nouveaux prestataires touristiques de qualité, 
pourrait faire croire que les divers prestataires présents aujourd'hui sont des amateurs.

Dire que vous êtes optimistes, avec détermination pour un projet de lotissement social, pour des
familles modestes, alors que le risque est grand pour que ces familles restent modestes, car la plupart des emplois ici sont précaires, et
c’est pas un scoop demain dans la France de Sarkozy, tous précaires !

Le manque d'emploi sur le canton obligera ces habitants à faire plus de trente kilomètres pour travailler, donc le choix de construire écologique, économe, n'est pas une solution durable.


Dire que vous êtes optimistes, avec confiance car le Département quantifie et reconnaît l'impact économique des stations...
c'est dur de lire cela quand on sait que les salariés se sont battus pour garder leur travail, ces dernières semaines avant l'arrivée de la neige.
Le manque de neige ne devrait pas être un problème pour notre territoire, les habitants et prestataires devraient être préparés, formés pour proposer d'autres activités que le ski.

 

Vous annoncez 200 emplois directs, et 600 emplois indirects MAIS, EMPLOIS saisonniers donc précaires et 15 millions de retombées économiques.

 

Pour le NPA et la population de gauche ce ne sont que des mensonges de politiciens, les chômeurs souhaiteraient connaître les chiffres de l'emploi en CDI pour le seul canton de la Chapelle, et les efforts entrepris pour la formation sur le plateau afin de préparer nos chômeurs.

Pour nous, le manque de fréquentation de notre secteur en hiver, comme pour les autres saisons est en partie du au manque de transport en commun comme la liaison avec la gare de Valence TGV.

 

Vous déclarez qu'une décision sera prise, elle sera appliquée collectivement, pourquoi tant de mystère ?  A quoi sert de l'écrire si vous ne précisez pas de quelle décision il s'agit !

 

 La vraie bonne nouvelle serait une volonté politique en matière de transport en commun, et de plein emploi.

 

Pour finir le dernier paragraphe, un feu d'artifices en plein mois de février, la population aurait besoin d'explications de texte ou bien faut-il un décodeur.
Pourquoi ne pas écrire les choses !

 

Ironiquement nous dirons qu'il font allusion aux fermetures de routes à répétitions
la position individualiste du Vercors Nord qui décide des périodes de fermeture du trafic, et du même coup de la fréquentation touristique du plateau.

Un territoire sclérosé suite à la fermeture du Tunnel en septembre dernier, alors que le mois de 
septembre est encore accueillant et fréquenté. 

La route des gds Goullets étaient notre fond de commerce, toujours pas possible de visiter les premiers mètres.  

Toujours cette position individualiste du Vercors Nord qui oblige la réouverture de la route d'herbouilly avec des machines dévoreuses d'énergie et à gd renfort d'adjonction de sel polluant nos sources et nappes phréatiques.

Crispation, pour nous c'est la suite logique aux dénies de démocratie traité de Lisbonne, retraites, LOPSSIE2. et libéralisation des prix des énergies, prochainement privatisation de la SECU, suppression de postes dans l'éducation, une école au rabais.
Plus aucun contrôle des prix sur les carburants, et produits de première necessité.

La situation sociale est grave : 5 millions de demandeurs d’emploi, 8 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté, accroissement de la précarité, conditions de travail dégradées…

 

L’accroissement des inégalités et des injustices mine la cohésion sociale. L’absence de perspectives, un dialogue social insuffisant, provoquent interrogations et désarroi face à l’avenir. le VERCORS ne fait pas execption.


Puisque Messieurs, Mesdames élus et Conseiller Général du Vercors vous semblez être optimistes, quel sera votre combat pour 2011 ?
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section ROYANS-Vercors
commenter cet article

commentaires